LE NUMÉROTAGE DES RUES DE PARIS

La prochaine fois que vous partez en vadrouille dans les rues de Paris, dédiez une pensée aux citadins du dix-septième siècle quand le numérotage n’avait pas encore été envisagé et le GPS était évidemment inconcevable.

Dans son Dictionnaire des rues de Paris, l’auteur Bernard Stéphane cite le libellé d’une adresse parisienne de 1654 : ‘A Mademoiselle Louison, demeurant chez Alizon, justement au cinquième étage près du cabaret de la cage dans une chambre à deux châssis proche Saint-Pierre des Assis’.

Il n’y avait ni plan de Paris, ni plaques de rue. Pourtant, les rues avaient bien des noms, connus par ceux qui étaient informés. En 1728, le lieutenant de police de Paris (un petit futé s’il en est) a ordonné la fixation des premières plaques de rue. Les plaques émaillées actuelles, à lettres blanches sur fond bleu, ont fait leur première apparition en 1844.

En 1805 on a décrété la numérotation obligatoire des maisons parisiennes. Ce n’était pas trop tot ! Surtout dans la rue de Vaugirard, une des plus longues de Paris, à 4360 mètres. C’est une rue pour la plupart à sens unique qui suit l’itinéraire d’une voie romaine. Trouver une adresse sans numérotage dans cette rue reviendrait à chercher une aiguille dans une botte de foin.

 

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

THE NUMBERING OF THE STREETS OF PARIS

The next time you set off for a wander around the streets of Paris, spare a thought for the seventeenth century city dwellers, when numbering hadn’t yet been thought of and GPS was obviously inconceivable.

In his Paris Street Dictionary, author Bernard Stéphane quotes the wording of something sent to a  Parisian address in 1654: ‘To Mademoiselle Louison, living with the Alizons, more precisely on the fifth floor, near the cage cabaret in a room with two windows near Saint-Pierre des Assis’.

There was no Paris town plan, no street plaques. And yet the streets did have names, known to those who were in the know. In 1728, the Paris police lieutenant (a bright spark if ever there was one) organized the putting up of the first street name plates. The current enamelled plaques, with white letters on a blue background, made their début in 1844.

In 1805, compulsory numbering of Parisian houses was decreed. Not a moment too soon! Particularly in the rue de Vaugirard, one of Paris’ longest at 4360 metres. This is a street which is mostly one-way which follows the route of a Roman road. Finding an address in this street without the numbering system would amount to looking for a needle in a haystack.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :