LE JUMELAGE DES VILLES

Avez-vous des amis de toujours que vous avez connus grâce à votre association de jumelage ?

Conçu en Europe après la seconde Guerre Mondiale pour encourager le rapprochement et la coopération entre nations, l’idée du jumelage continue  à faire son chemin. Près de 15 000 collectivités locales sont aujourd’hui actives dans le mouvement des jumelages en Europe.

En 1950, Lucien Tharradin, maire de Montbéliard dans le Doubs, ancien prisonnier de guerre, résistant et déporté au camp de la mort de Buchenwald, a engagé un rapprochement entre sa ville et celle de Ludwigsburg  dans le Bade-Württemberg en Allemagne. D’autres jumelages ont suivi, dont Caerphilly au Pays de Galles en1960.

Jean-Marie Bressand, fondeur en 1951 du Monde Bilingue qui visait à promouvoir le français et l’anglais comme langues internationales partout dans le monde, a aussi été motivé par ce désir de réconciliation à créer la Fédération mondiale des villes jumelées.

Les objectifs des associations de jumelage comprennent l’amitié, l’entente, la promotion du tourisme et l’appui au commerce au moyen d’échanges socio-culturelles et sportives.

Des associations entre les camps de réfugiés palestiniens et certaines villes françaises ont encore élargi l’envergure du concept.

 

jumelage 1

 

TOWN TWINNING

Do you have any lifelong friends who you got to know thanks to your twinning association?

Devised in Europe after the second World War to encourage closer ties and cooperation between nations, the idea of twinning continues to go places. Today, nearly 15,000 local authorities are active in the European twinning movement.

In 1950, Lucien Tharradin, mayor of Montbéliard in the Doubs, a former prisoner of war, a member of the resistance who was deported to the Buchenwald death camp, instigated a link between his town and the town of Ludwigsburg in Baden-Württemberg in Germany. Other twinnings followed, including Caerphilly in Wales in 1960.

Jean-Marie Bressand, who’d founded ‘Bilingual World’ in 1951 with the aim of promoting French and English as international languages, was also motivated by this desire for reconciliation to create the World Federation of Twin Towns.

The aims and objectives of twinning associations include friendship, understanding, the promotion of tourism and support for business through socio-cultural and sporting exchanges.

Associations between certain French towns and Palestinian refugee camps has further widened the scope of the concept.

 

 

Un commentaire pour LE JUMELAGE DES VILLES

  1. marygreen49 dit :

    Bonjour Salianne et Bonne Année. Votre article au sujet du jumelage de villes m’a vite attiré parce que c’est le jumelage de Bristol avec Bordeaux et alors la possibilité d’aller en France en 1963, possibilité que je n’aurais jamais eu autrement, qui a engendré mon amour pour la France et pour la langue française.

    Il y a une petite histoire à rajouter à ceci. En 1963, chez moi, à Bristol, on n’avait pas de salle de bain et la toilette (salle d’eau néanmoins) se trouvait juste dehors de la maison. Par conséquent, parce qu’on essayait de jumeler les enfants avec d’autres enfants avec de pareils intérêts et niveaux de vie, on m’a jumelée avec une fille que habitait un tout petit village dans le Lot et Garonne. Elle n’avait pas de salle de bain, ni de salle d’eau!!!. Je ne vous donne pas de détails supplémentaires!

    Cependant il y avait un avantage énorme à ce jumelage. J’ai fini par passer un mois entier avec elle au milieu de la campagne sans jamais voir quelqu’un qui savait parler anglais. Quand je suis revenue en Angleterre, je parlais tellement mieux le français, on pouvait même remarquer un accent du sud-ouest de la France!

    Je suis resté en contact avec ma correspondante jusqu’à l’âge de 25 ans peut-être quand on a perdu contact, mais il y a 4 ans, on s’est remis en contact et j’ai visité ma copine d’autrefois et on s’entend très bien. J’ai même revisité la maison à la campagne où la mère de ma correspondante vit toujours, âge de 95 ans. Il y a une salle d’eau maintenant!

    Jumelage fantastique!

    A noter que tous les autres jeunes qui ont participé dans ce jumelage sont restés dans des maisons plus confortables mais à Bordeaux où ils se sont réunis avec leurs amis anglais chaque jour et n’ont pas alors perfectionné leur français!

    Cordialement, Mary

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :