SARKO FAIT SON RETOUR?

Après les événements de ces derniers jours, on aurait pu attendre à ce que les sarkozystes appartiennent à une espèce en voie de disparition. Mais non. Il paraît que 78% des sympathisants de l’UMP souhaitent son retour. Mieux vaut un danger que l’on connaît ?

La presse fait ses choux gras : ce n’est plus un parfum de scandale qui entoure l’ex-President, mais une véritable essence de chaussettes. Ses sympathisants doivent avoir le cœur bien accroché.

Selon un sondage de l’Ifop pour le Journal du Dimanche, 59% des Français ne veulent pas que Nicolas Sarkozy se présente comme candidat aux prochaines élections présidentielles.

D’accord, l’UMP a pas mal de problèmes en ce moment, histoires de corruption, manque de direction et de leadership, mais devoir se rabattre sur un ancien Président déjà battu aux élections de 2012, ne pas oser le désavouer, ça serait le comble.

On parle aussi d’Alain Juppé : 52% des sympathisants de l’UMP sont favorables à la candidature du maire de Bordeaux, proche collaborateur de Jacques Chirac, condamné en 2004 à 18 mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.

Un bon homme d’état, ça ne court pas les rues mais se contenter du moindre mal …

Voir mon billet ‘Sarko défraye la chronique de nouveau’ en date du 26 mars 2013

 

sarkozy 2

A SARKOZY COMEBACK ?

After the events of the past few days, one might have expected ‘sarkozysts’ to be an endangered species. But no. It seems that 78% of UMP supporters want him back. Better the devil you know.

The press is having a field day: it’s no longer just a whiff of scandal which surrounds the ex-President, but a real stink. His supporters must have strong stomachs.

According to an Ifop poll for the ‘Journal du dimanche’, 59% of French people don’t want Nicolas Sarkozy to stand in the next presidential elections.

OK, the UMP has a lot of problems at the moment with stories of corruption, lack of direction and leadership, but to have to fall back on a former President already beaten in the 2012 elections, not to dare to disown him, that would beat everything.

There’s also talk of Alain Juppé: 52% of UMP supporters are in favour of the Mayor of Bordeaux standing, a close colleague of Jacques Chirac, who received an 18-month suspended sentence in 2004 for his involvement in the fictional jobs affair at the Paris town hall.

Good statesmen are few and far between, but to settle for the lesser of two evils …

See my blog post ‘Sarko défraye la chronique de nouveau’ dated 26 March 2013

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :