LE COMMERCE ÉQUITABLE

La quinzaine du commerce équitable vient de s’achever, un événement annuel qui informe le public, qui sensibilise le consommateur et qui fait rêver d’un monde meilleur. Mais qu’est-ce que c’est exactement, le commerce équitable ? Et pourquoi tout le commerce n’est-il pas équitable ?

Il paraît que le principe existe depuis les années 60, d’abord en Angleterre et aux Pays-Bas, mais c’est seulement depuis le début du 21e siècle que l’idée fait du chemin en France.

L’article 23 de la déclaration universelle des droits de l’Homme déclare que ‘quiconque travaille a droit à une rémunération équitable lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine’ et résume les valeurs prônées par ce mode de commerce.

Le label Max Havelaar, créé en 1988, est bien connu en France où 74% des consommateurs a au moins entendu parler du commerce équitable.  Mais si certains producteurs de cacao dans des pays du tiers-monde ont l’avantage de cette protection, malheureusement ce n’est pas le cas des agriculteurs européens qui sont souvent les esclaves des supermarchés qui annulent leurs commandes pour un oui pour un non et souvent ne paient même pas le prix de la production.

Un rapport récent sponsorisé par le gouvernement britannique a démontré que, au moins en Ouganda et Éthiopie, les salaires dans les entreprises de commerce équitable étaient inférieurs et les conditions de travail pires que dans des entreprises ‘normales’. Il y a beaucoup de chemin à faire avant que le commerce soit vraiment équitable partout.

 

commerce-equitable

 

FAIR TRADE

Fairtrade Fortnight has just finished, an annual event which gives the public information, raises consumer awareness and makes us dream of a better world. But what exactly is fair trade? And why isn’t all trade fair?

It seems that the principle has been in existence since the sixties, first of all in England and the Netherlands, but it’s only since the start of the 21st century that the idea has caught on in France.

Article 23 of the Universal Declaration of Human Rights states that ‘Everyone who works has the right to just and favourable remuneration ensuring for himself and his family an existence worthy of human dignity’ and encapsulates the values advocated by this form of trading.

The Max Havelaar label, created in 1988, is well-known in France where 74% of consumers have at least heard of fair trade. But if some cocoa producers in third world countries enjoy the advantages of this protection, unfortunately that’s not the case for European farmers who are often in thrall to the supermarkets who cancel orders at the drop of a hat and often don’t even pay as much as the cost of production.

A recent report sponsored by the British government showed that, at least in Uganda and Ethiopia, salaries in fairtrade enterprises were lower and working conditions worse than in ‘normal’ companies.There’s a long way to go before trade is really fair everywhere.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :