LE RETOUR DES FAUCHEURS VOLONTAIRES

Le député européen José Bové défraie la chronique de nouveau. Accompagné de membres de Greenpeace et de plusieurs dizaines de faucheurs volontaires, il a procédé vendredi à l’arrachage de plants de maïs transgénique dans un champ près de Toulouse.

Les graines plantées sur une parcelle de 11 hectares sont présumées être des graines de MON 810, un maïs génétiquement modifié de la société américaine Monsanto. Les activistes les ont remplacés par des semences non-OGM et biologiques. Ce genre d’acte constitue un délit mais est revendiqué par les faucheurs comme un acte de désobéissance civile. La culture des OGMs est actuellement illégale en France et les militants demandent au gouvernement d’appliquer la loi. Le Sénat a voté hier en faveur de l’interdiction déjà approuvée par l’Assemblée Nationale.

C’est la énième fois que ce héros populaire tient les manchettes. Agriculteur, syndicaliste, altermondialiste et homme politique, Bové est surtout connu pour sa résistance au Mcdo de Millau en 1999 où il a organisé le démontage du chantier, et pour lequel il a passé trois mois en prison. Son sabotage des cultures OGM est aussi très médiatisé.

Ses actions ont fait connaître le syndicat Confédération Paysanne, qui milite pour une agriculture paysanne respectueuse de l’environnement, bien au-delà des frontières de la France.

 

logo_faucheurs_1600b

 

RETURN OF THE VOLUNTARY REAPERS

The MEP José Bové is in the news once again. Alongside members of Greenpeace and several tens of ‘voluntary reapers’, he destroyed a genetically modified maize crop in a field near Toulouse.

The seeds which had been planted on a 25-acre plot were thought to be MON 810, a genetically modified variety of the American company Monsanto. The activists replaced them with organic, non-GMO seeds. This type of action is an offence but is deemed to be an act of civil disobedience by the ‘reapers’. Growing GMOs is currently illegal in France and the militants are asking the government to enforce the law. The Senate yesterday voted in favour of the ban already approved by the National Assembly.

This is the nth time that this popular hero has hit the headlines. A farmer, trade unionist, anti-globalist and politician, Bové is particularly known for his opposition to a McDonalds at Millau in 1999, when he organised the dismantling of the building site, for which he spent three months in prison. His destruction of GMO crops also gets a lot of media coverage.

His actions have made the ‘Confédération Paysanne’ union (Peasants Confederation) which campaigns for small-scale environmentally-friendly farming, well-known far beyond the boundaries of France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :