LE PRIX DE LA SUBMERSION

La Grande-Bretagne n’est pas seule à faire les comptes après le passage des tempêtes : les dégâts en Bretagne sont estimés à 200-300 millions d’euros.

Depuis Noël, quasiment une tempête par semaine a secoué cette région de l’ouest de la France : Dirck, Petra, Qumaira, Ulla. On  n’a jamais vu autant de pluie en si peu de temps. Les terres sont gorgées d’eau, les champs des agriculteurs transformés en lacs.

L’avenir semble peu prometteur pour les producteurs de céréales car leurs cultures sont en train de pourrir en terre. La prochaine récolte est déjà menacée, faute d’avoir l’occasion d’aller dans les champs pour travailler les sols.

Les calculettes font des heures supplémentaires : la facture est lourde. La liste des sinistrés, entreprises et particuliers, s’allonge avec chaque inondation. Rien ne montre que la situation se calme : on annonce encore des alertes orange pour ce vendredi, vent et vagues-submersion prévus dans sept départements de l’Ouest.

Quelques agriculteurs sont tentés de jeter l’éponge et qui pourrait leur reprocher ? Regardez la vidéo hallucinante tournée à Roz-Landrieu Le Kiteur est dans le Pré : http://www.dailymotion.com/video/x1cl4bw_le-kiteur-est-dans-le-pre_fun


kiteur-630x0

THE COST OF THE FLOODS

Great Britain is not alone in counting the costs of the storms : damage in Brittany is estimated at 200-300 million euros.

Since Christmas, practically a storm a week has rocked this region in the west of France: Dirck, Petra, Qumaira, Ulla. People have never seen so much rain in such a short time. The ground is saturated, farmers’ fields have changed into lakes.

The future looks bleak for cereal producers as their crops are rotting in the ground. The next harvest is already under threat because they’re not getting a chance to get into the fields to prepare the soil.

Calculators are working overtime : the bill is high. The list of victims, companies and individuals, gets longer with each flood. There’s no sign of a let-up in the situation: there are orange alerts in place for this Friday with wind and high tides forecast in seven ‘départements’ in the west.

Some farmers are tempted to throw in the towel and who could blame them? Take a look at the mind-blowing video filmed at Roz-Landrieu: The Kite Surfer in the Fields http://www.dailymotion.com/video/x1cl4bw_le-kiteur-est-dans-le-pre_fun

2 commentaires pour LE PRIX DE LA SUBMERSION

  1. S. Irvine Robertson dit :

    Comme toujours vos articles sont fascinants et celui-ci qui parle de la réalité est intéressant parce que la situation en France est peu connue ici. Un petit truc d’orthographe – alertes orange (parce que c’est un fruit, donc invariable?
    Amitiés
    Sylvia

    • salianne dit :

      Merci, Sylvia, bien repéré. Comme vous dites, les adjectifs dérivés de noms comme les fruits, les animaux, les fleurs etc. sont invariables. C’est bien bizarre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :