LE NEUF-TROIS

L’argot local parle souvent du neuf-trois pour faire allusion au département de Seine-Saint-Denis numéroté 93. Un des plus petits départements de la France, le neuf-trois se situe au nord-est de l’agglomération parisienne, zone de forte densité de population (6 423 habitants/km2 en 2009), avec environ 30% de la population âgé de moins de 20 ans.

Considéré comme fief électoral de la gauche, faisant partie de la soi-disant  ceinture rouge, la région a attiré beaucoup d’immigrés : entre 1920 et 1940 des Espagnols et des Italiens, après 1945 des Nord-Africains et des Portugais et, plus récemment, des Chinois, des Turcs et des Africains de pays au sud du Sahara.

Si vous regardez l’Atlas des ZUS (Zones Urbaines Sensibles), vous verrez une prépondérance dans le 93. C’était dans cette zone de cités HLM que, en 2005, les émeutes de banlieue ont déclenché dans la commune de Clichy-sous-Bois.

Un coup d’œil rapide à la toile renforce l’impression de zone difficile : « Drogue : Deux clans en guerre dans le 93 » (Le Figaro 08 02 12),  « Pénurie de profs dans le 93 – une situation bientôt explosive » (rue89.com 22 09 12), mais le neuf-trois bénéficie de nombreux projets de rénovation urbaine et de projets sociaux à l’intention des jeunes. On plaisante souvent que la langue officielle du département n’est pas le français mais le rap.

93 cite 2

NINE-THREE

In local slang, the nine-three refers to the Seine-Saint-Denis ‘département’, numbered 93. One of the smallest ‘départements’ in France, the nine-three is situated to the north-east of the urban area of Paris, and has a high population density (6,423 inhabitants/km2 in 2009), with around 30% of the population aged under 20.

Considered to be an electoral stronghold for the left, part of the so-called ‘red belt’, the area has attracted a lot of immigrants: between 1920 and 1940 Spanish and Italians, after 1945 North Africans and Portuguese and, more recently, Chinese, Turks and Africans from countries south of the Sahara.

If you look at the Atlas of ZUS (Sensitive Urban Areas), you’ll see that there are a lot in the 93. It was in this area of high-rise social housing estates that, in 2005, the riots began in the ‘commune’ of Clichy-sous-Bois.

A quick glance at the web reinforces the impression of a difficult area: “Drugs: Two clans at war in the 93”(Le Figaro 08 02 12),  « Dearth of teachers in the 93 – a potentially explosive situation » (rue89.com 22 09 12), but the nine-three is also benefitting from many urban renovation projects and youth social projects. People even joke that the ‘département’s’ official language isn’t French, but rap.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :