LES LANGUES ÉTRANGÈRES CONTRE LA MALADIE D’ALZHEIMER

Les chercheurs nous disent qu’apprendre une langue quand on est adulte modifie les connexions du cerveau. En apprenant le français, vous vous ouvrez non seulement à une culture différente mais aussi à un programme de stimulation cérébrale.

L’influent philosophe romain Cicéron disait déjà que La mémoire diminue, à moins qu’on ne l’exerce. De nos jours, on voit que l’entraînement de la mémoire pour la maintenir ou même la développer est aussi important que l’entraînement du corps.  D’ailleurs, c’est un vrai plaisir que de réactiver sa mémoire, pas seulement dans le domaine du langage, mais dans bien d’autres domaines.

Autrefois, on pensait que le cerveau était stable à partir d’un certain âge. Pourtant, on s’est rendu compte qu’il se modèle au passage des années. Autrement dit, il n’est jamais trop tard pour commencer.

Fini les sudokus et les mots croisés, pourquoi pas l’étude du français pour votre gymnastique cérébrale en 2014 ?

Pour des ressources éducatives, voir mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

langues etrangeres 1

FOREIGN LANGUAGES VERSUS ALZHEIMERS

The researchers tell us that learning a language when you’re an adult changes connections in the brain. By learning French, you’re not only exposing yourself to a different culture but also to a programme of brain stimulation.

The influential roman philosopher Cicero was already saying that ‘memory loss occurs if you don’t exercise it’. Nowadays, we see that memory training to maintain or even develop function is as important as physical exercise. Besides, it’s a real pleasure to reactivate your memory, not only in the sphere of language, but in lots of other areas too.

In the past, it was thought that the brain was stable after a certain age. However, we now realise that it changes over the years. In other words, it’s never too late to start.

No more sudokus or crosswords, why not study French for your brain gymnastics in 2014?

For French educational resources, see my website: www.saliannefrenchfocus.com

 

Un commentaire pour LES LANGUES ÉTRANGÈRES CONTRE LA MALADIE D’ALZHEIMER

  1. Voilà une bonne idée… pour compenser aussi le manque d’exercice de nos mémoires engendré par le recours à nos assistants technologiques. Le nombre de numéros de téléphone mémorisés a considérablement baissé grâce au répertoire de nos mobiles… et notre mémoire encyclopédique se repose de plus en plus sur la mémoire numérique d’Internet. Une nouvelle devise me fait peur : « J’ai la mémoire qui flanche, mais peu importe puisque je vis dans l’instant. »😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :