ORTHOGRAPHE : LES ACCENTS EN FRANÇAIS

Contrairement à ce que pensent certains, les accents ne sont pas là pour embellir la page ! Ils sont apparus dans l’orthographe française pendant la Renaissance. Alors que, jusque-là, on écrivait les mots comme on les entendait, on a commencé à différencier les mots qui avaient plusieurs sens, par exemple ou et , du et dû.

L’accent aigu ne s’emploie que sur le ‘é’. Le son ressemble à l’anglais ‘ay’ de ‘say’, mais il est plus court et il ne faut pas glisser là-dessus.

Vous trouverez l’accent grave sur le ‘à’, le ‘è’ ou le ‘ù’. En générale, ça sert à différencier les homographes.

L’accent circonflexe peut s’attacher au ‘â’, au ‘ê’, au ‘î’, au ‘ô’ ou au ‘û’. Souvent ça indique la disparition d’un ‘s’ – une forêt, une enquête

La cédille se limite au ‘ç’ pour changer la consonne dure (comme ‘k’) en consonne douce (comme ‘s’) – le garçon, le glaçon. À noter que la cédille ne se place jamais avant un ‘e’ ou un ‘i’, parce que le ‘c’ se prononce toujours comme un ‘s’ devant ces voyelles.

Quand il y a deux voyelles l’une à côté de l’autre, le tréma indique que les deux voyelles doivent être prononcées – maïs, Noël, naïf, Citroën.

L’Académie Française déplore la tendance actuelle d’omettre les accents sur les majuscules, en observant que l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence peut ralentir la lecture et faire hésiter sur la prononciation.

Mon site web : www.saliannefrenchfocus.com

accents 2

SPELLING : ACCENTS IN FRENCH

Contrary to what some people think, accents aren’t there to prettify the page! They first appeared in French spelling during the Renaissance. Whereas, until then, they used to write words as they sounded, people began to differentiate between words which had several meanings, for example ‘ou’ and ‘où’, ‘du’ and ‘dû’.

The acute accent is only used on ‘é’. It sounds like the English ‘ay’ as in ‘say’, but it’s shorter and you should avoid gliding on it.

You’ll find the grave accent on on à, è or ù. Generally this serves to distinguish between homographs.

The circumflex accent is used on ‘â’, ‘ê’, ‘î’, ‘‘ô’ or ‘û’. It can often indicate the disappearance of an s’ – une forêt, une enquête.

The cedilla only appears on the ‘ç’ in order to make the hard consonant (like ‘k’) into a soft consonant (like ‘s’) – le garçon, le glaçon. Note that there’s never a cedilla in front of an ‘e’ or an ‘i’, because ‘c’ always sounds like an ‘s’ in front of these vowels.

When there are two vowels next to each other, the ‘tréma’ (diaeresis) indicates that both vowels must be pronounced – maïs, Noël, naïf, Citroën.

The Académie Française deplores the current tendency to omit accents on capital letters, observing that the accent has full spelling value. Its absence can slow down reading and lead to hesitation in pronunciation.

My website: www.saliannefrenchfocus.com

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :