TRENTE-SIX

Le numéro 36. Qu’est ce que ça signifie pour vous ? Si vous êtes manieur de mots, ça vous rappelle peut-être de nombreuses expressions courantes où le nombre s’emploie par hyperbole . Je te l’ai déjà dit trente-six fois, par exemple. Il est souvent renforcé par l’ajout de ‘mille’, comme  J’ai trouvé au moins 36 000 exemples.

Ce n’est pas tous les trente-six du mois qu’on a l’occasion de regarder dans les coulisses chez la police. Mais jusqu’au 9 décembre, on peut visiter une exposition pour fêter le centenaire de la PJ (la police judiciaire) parisienne, qui siège 36 quai des Orfèvres. Vous pouvez jouer au limier et parcourir l’histoire des affaires mythiques, comme celles des tueurs en série Petiot et Paulin, d’Elf (une des plus grosses affaires de corruption), ou bien du Gang des Postiches qui a inspiré le film 36 Quai des Orfèvres avec pour vedettes Gérard Depardieu et Daniel Auteuil.

Ce bâtiment emblématique en plein centre de Paris a souvent figuré dans la littérature et dans les films. Les organisateurs de l’exposition ont trouvé la personne qu’il fallait pour la parrainer: Jean-Paul Belmondo, le comédien qui a souvent joué le rôle d’un criminel dans les films français.

Lors de la Journée du Patrimoine de 2012, la fascination des Parisiens avec le 36 était évidente : le public est arrivé en force avec près de dix mille curieux.

 

36, quai des Orfèvres, Paris

36, quai des Orfèvres, Paris (Photo credit: Jeanne Menjoulet)

THIRTY-SIX

The number 36. What does it mean to you ? If you’re a wordsmith, perhaps it reminds you of several idiomatic expressions which use the number as hyperbole. ‘I’ve already told you 36 times’ for example. It’s often reinforced by the addition of a thousand, as in ‘I found at least 36,000 examples’.

It’s only once in a blue moon that you get the chance to see behind the scenes with the police. But, until 9December, you can visit an exhibition which celebrates the centenary of the Paris CID which is based at 36, quai des Orfèvres. You can play at being a sleuth and run through the history of various mythical cases, such as those of serial killers Petiot and Paulin, the Elf affair (one of the biggest ever corruption cases) or the ‘Wig’ Gang who inspired the film ‘36 Quai des Orfèvres’ starriing Gérard Depardieu and  Daniel Auteuil.

This iconic building right in the centre of Paris has often featured in books and films. The organisers of the exhibition found just the right person to be it’s ‘godfather’: Jean-Paul Belmondo, the actor who’s often played the role of the criminal in French films.

On the 2012 ‘Heritage Day’, Parisians’ fascination with No. 36 was obvious: the public showed up in droves with around 10 000 interested visitors.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :