LE RETOUR DES BONNETS ROUGES

Voilà l’histoire qui se repète, car le bonnet rouge est redevenu ces dernières semaines le symbole de la contestation bretonne.

En 1675, pendant le règne d’un Louis XIV en guerre contre la Hollande, les bonnets rouges symbolisaient une révolte anti-fiscale déclenchée par une hausse des taxes, surtout sur le papier timbré nécessaire aux actes authentiques. Les bonnets rappellent aussi ceux que portaient les esclaves romains affranchis pour affirmer leur liberté et celui que coiffe Marianne.

Aujourd’hui il s’agit d’un autre Hollande et d’une autre taxe, celle sur les poids lourds. Le ras-le-bol de la fronde bretonne atteint son apogée : même la suspension de l’écotaxe pour une durée indéterminée ne suffit pas et des manifestations fréquentes sont à l’ordre du jour.

Beaucoup des manifestants portent des bonnets rouges, fournis à prix coutant par l’entreprise textile bretonne Armor-Lux, élu emblème du ‘made in France’ par le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg. Un geste solidaire, une provocation, un bon coup de publicité ?

De toute façon, assurez-vous de ne pas confondre ces couvre-chefs avec les bonnets portés par Jacques-Yves Cousteau et l’équipage de son navire d’exploration océanographique pendant les années cinquante, soixante et soixante-dix.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/963180-bonnets-rouges-offerts-par-armor-lux-une-marque-ne-gagne-rien-dans-une-joute-politique.html

bonnets-rouges-bretagne-manifestation-ecotaxe-11024526eosyw_1713

RETURN OF THE RED BONNETS

History’s repeating itself as, in recent weeks, the red bonnet has once again become the symbol of Breton protest.

In 1675, during the reign of Louis XIV who was at war with Holland, the red bonnets symbolised an anti-tax revolt sparked off by tax increases, especially on the stamped paper which had to be used  for all legal documents.The bonnets are also reminiscent of those worn by liberated Roman slaves to assert their freedom and the cap which Marianne wears.

Today it’s a different Holland and a different tax, on HGVs this time. Dissatisfaction amongst rebellious Bretons is at an all-time high: even the suspension of the ecotax for an unspecified period is not enough and frequent demonstrations are the order of the day.

Many protesters are wearing red bonnets supplied at cost price by the Breton textile manufacturer Armor-Lux, who was named as the emblem of ‘made in France’ by Arnaud Montebourg, the minister for industrial recovery. A gesture of solidarity, a provocation, a publicity stunt?

Anyway, make sure you don’t confuse these titfers with those worn by Jacques-Yves Cousteau and the crew of his underwater exploration vessel during the fifties, sixties and seventies.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :