NON AU GASPI

Chaque année, chaque Français jette en moyenne 20 kgs d’aliments. Quel gâchis ! Au mois de juin, le gouvernement français a lancé un plan ‘anti-gaspi’ qui vise à diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025.

Le marché de Rungis à la périphérie de Paris (qui a remplacé les célèbres Halles du 2e arrondissement de Paris) est le plus grand marché de produits frais en gros d’Europe. En 2008, Le Potager de Marianne s’est installé à Rungis pour récupérer les invendus et les rediriger vers des épiceries solidaires qui les revendent aux clients au prix de 0,70/kg. On évite ainsi la destruction de plusieurs centaines de tonnes de fruits et légumes chaque année.

Une goutte d’eau dans la mer peut-être, mais c’est un système gagnant-gagnant. Ceux qui veulent se débarrasser de leurs produits peuvent réduire le taxe qu’ils auraient dû payer sur ces déchets. Ceux qui ont besoin d’aliments pas chers les trouvent dans les épiceries solidaires et des chômeurs trouvent du travail sur un chantier d’insertion. (Lien vers une courte vidéo au sujet du Potager de Marianne : http://www.youtube.com/watch?v=yLDPgdqasWc )

La journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire a eu lieu le 16 octobre. Sur le site du gouvernement http://alimentation.gouv.fr/journee-anti-gaspillage/Les-10-gestes-anti-gaspi, on peut lire les gestes suggérés pour faire partie de ce mouvement, car évidemment une journée par an ne suffit pas.

 

NO TO WASTE

Every year, every French person throws away on average 20 kgs of food. What a waste! In June, the French governement launched an anti-waste plan which aims to halve food wastage between now and 2025.

The Rungis market on the outskirts of Paris (which replaced the famous ‘Halles’ in Paris’ 2nd ‘arrondissement’) is the largest fresh produce wholesale market in Europe. In 2008, ‘Le Potager de Marianne’ (Marianne’s kitchen garden) set up at Rungis to salvage unsold produce and redirect it to social enterprise grocery stores which re-sell it to customers at 0,70euros/kg. This avoids the destruction of several hundred tons of fruit and vegetables every year.

A drop in the ocean maybe, but it’s a win-win system. People who want to get ride of their produce can reduce the tax they would have had to pay on their waste. People who need to buy inexpensive food find it in these special grocery stores and unemployed people get back into work and receive training.

 (Link to a short video about the Potager de Marianne : http://www.youtube.com/watch?v=yLDPgdqasWc )

National Fight Against Food Waste Day took place on 16 October. On the government websitehttp://alimentation.gouv.fr/journee-anti-gaspillage/Les-10-gestes-anti-gaspi, you can see their suggestions for steps you can take to become part of the movement, as obviously one day a year isn’t enough.

5 commentaires pour NON AU GASPI

  1. John dit :

    Est-ce que Tesco a lu votre blog?

  2. Jan Smiles dit :

    Selon Radio 4 la semaine derniere, Tesco aurait l’intention de diriger les produits invendus qui s’approchent a la date limite de vente aux associations caritatives. Bonne idee, n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :