LE VERLAN

Vous êtes tombés sur des mots bizarres que vous ne trouvez pas dans votre vieux dictionnaire ? Peut-être s’agit-il de verlan, l’argot des banlieues parisiennes dont plusieurs mots se sont banalisés dans le langage courant.

Le verlan est une façon de ‘mouliner’ les mots en inversant les syllabes, en omettant des voyelles et en les écrivant phonétiquement. On dit que le verlan a ses origines au 16e siècle, mais c’est surtout parmi les immigrés du 20e siècle qui habitent les cités qu’il a pris son essor.

Le mot verlan lui-même vient de l’inversion de à l’envers. Des exemples très répandus sont : beur (arabe) meuf (femme), reum (mère), reup (père), keuf (flic).

La popularité de ce dérivé de la langue française parmi les classes moyennes est dûe à son usage au cinéma et en musique. Le chanteur-compositeur Renaud était le premier en 1977 à sortir un disque intitulé en verlan, Laisse Béton (laisse tomber).

Il paraît que le verlan est maintenant un peu dépassé, même ringard, mais qu’il vous fascine comme une extension des frontières linguistiques ou qu’il vous choque comme une déformation déplacée de la plus belle langue du monde, tout étudiant sérieux du français doit en connaître au moins quelques mots de ce langage looc.

Pour un très bon petit lexique du verlan, consultez :

http://french.about.com/od/vocabulary/a/verlan_2.htm

 

Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle - ...

Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle – Larousse (Photo credit: Wikipedia)

 

BACK SLANG

Have you come across some strange words which you can’t find in your old dictionary ? Perhaps they’re ‘verlan’, the suburban Paris slang of which several words have become commonplace in everyday language.

‘Verlan’ is a way of ‘crunching’ words by reversing syllables, leaving out vowels and writing them phonetically. Apparently ‘verlan’ has its origins in the 16th century, but it’s particularly amongst 20th century immigrants who live on the estates that it’s taken off.

The word ‘verlan’ itself comes from the reversal of ‘à l’envers’. Some very common examples are: beur (arabe) meuf (femme – woman), reum (mère – mother), reup (père – father), keuf (flic – police).

The popularity of this offshoot of the French language amongst the middle classes is due to its use in films and music. In 1977 the singer-songwriter Renaud brought out the first record with a ‘verlan’ title: ‘Laisse Béton’ (laisse tomber – forget it)

It seems that ‘verlan’ is now a bit old-fashioned, even square, but whether it fascinates you because it’s pushing linguistic boundaries or it shocks you as an uncalled-for distortion of the most beautiful language in the world, any serious student of French must know at least a few words of this cool language.

For a very good short glossary of ‘verlan’, go to:

http://french.about.com/od/vocabulary/a/verlan_2.htm

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :