LA FRANCE EN 2025

C’est le titre d’un séminaire organisé par le gouvernement français pour sa rentrée au travail hier. Bonne idée ou coup de pub ? Tentative sérieuse de prévoir l’avenir ou perte de temps ?

On critique souvent les politiques d’agir seulement dans le court terme et de ne s’intéresser qu’aux prochaines élections. Selon Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste, Monsieur Sarkozy ‘ne voyait pas plus loin que le prochain SMS.’

Il est facile de soupçonner une diversion ou de railler comme Marine Le Pen qui trouve ce séminaire ‘grotesque’. Mais essayer d’envisager l’avenir, c’est plutôt bien faire. Du réalisme, pas de l’utopisme.

Cécile Duflot et trois autres ministres n’ont pas attendu le séminaire pour réclamer le verdissement de la politique gouvernementale Mais le désir de Madame Duflot de voir une France ou l’accès au logement pour tous ne sera plus ‘un facteur de stress ou d’incertitude’ mais plutôt ‘une étape plaisante de la vie’ est peut-être quand-même un projet chimérique.

Entretemps les figures de proue de l’UMP font l’inventaire des années Sarkozy et essaient de ‘solder le passé’ pour préparer l’avenir.

À quoi la France va-t-elle ressembler en 2025 ? Et bien, moi, je ne suis pas voyante extra-lucide …

L'Élysée

L’Élysée (Photo credit: ActuaLitté)

FRANCE IN 2025

That’s the title of a seminar organised by the French government for its return to work yesterday. A good idea or a publicity stunt? A serious attempt to predict the future or a waste of time?

We often criticise politicians for their short-termism and only being concerned with the next elections. According to Harlem Désir, first secretary of the socialist party, Mr Sarkozy ‘didn’t see any further than the next text message’.

It’s easy to suspect a diversion or to scoff like Marine Le Pen who finds this seminar ‘grotesque’. But trying to envisage the future is surely a good idea. Realism rather than utopianism.

Cécile Duflot and three other ministers didn’t wait for the seminar to call for the greening of government policy. But Mrs Duflot’s desire to see a France where access to housing for everybody is no longer ‘stressful or uncertain’ but instead ‘a pleasant stage in life’ is perhaps a pipe dream.

Meanwhile, the leading lights of the UMP are taking stock of the Sarkozy years and trying to draw a line under the past in order to prepare for the future.

What will France be like in 2025? Well, I’m not clairvoyant …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :