EXERCICES DE STYLE

Cette petite merveille de la littérature française a été publiée en 1947, mais elle est toujours originale et divertissante et a résisté à l’épreuve du temps.

Son auteur, Raymond Queneau, était un des fondateurs de l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle), une association d’écrivains qui se sont imposé des contraintes afin de déclencher l’inspiration.

C’est une collection de 99 versions de la même histoire, chacune écrite dans un style différent Ça pourrait vous sembler ennuyeux de raconter tant de fois la même histoire, mais c’est plutôt fascinant d’étudier toutes ces différentes manières de manipuler la langue française.

Dans un bus Parisien, le narrateur est témoin d’une dispute entre un homme au chapeau bizarre et un autre passager. Deux heures plus tard il revoit l’homme à la Gare St Lazare, en train de parler avec quelqu’un au sujet d’un bouton de son pardessus. Voilà. C’est à peu près tout.

D’accord, ce n’est pas compliquée comme intrigue, mais comme le titre l’indique, ce sont des exercices de style et ça pourrait vous inspirer à imiter Queneau en écrivant vous-même une courte histoire dans plusieurs styles. En français bien sûr !

 

Français : Panneau du nom station de métro de ...

Station de métro de la ligne 5 Bobigny – Pantin – Raymond Queneau  (Photo credit: Wikipedia)

 

EXERCICES IN STYLE

This little gem of French literature was published in 1947, but it’s still just as original and entertaining and has stood the test of time.

Its author, Raymond Queneau, was one of the founders of Oulipo (a group which explored the potential of literature), an association of writers who imposed constraints on themselves in order to trigger inspiration.

It’s a collection of 99 versions of the same story, each one written in a different style. You might think it sounds boring to tell the same story so many times, but in fact it’s fascinating to study all these different ways of manipulating the French language.

In a Paris bus, the narrator witnesses an argument between a man in a strange hat and another passenger. Two hours later, he sees the man again at the Gare St Lazare, talking to someone about a button on his overcoat. That’s just about it.

OK, it’s not a complicated plot, but as the title suggests, these are exercices in style and perhaps it will inspire you to copy Queneau by writing a short story yourself in several different styles. In French of course!

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :