LES ARTISANS BOULANGERS

Malgré la concurrence toujours plus forte des grandes surfaces, les artisans boulangers sont bien vivants en France. Les dénominations boulanger et boulangerie sont, depuis une loi de 1998, réservées aux professionnels artisans qui choisissent eux-mêmes leurs matières premières, qui pétrissent la pâte et en contrôlent la fermentation et la mise en forme et enfin cuisent le pain sur le lieu de vente.

Pour beaucoup de français, un repas sans baguette n’est pas un vrai repas. Or, pendant la période des vacances d’été, la fermeture de leurs boulangeries préférées pourrait poser pas mal de problèmes aux Parisiens.

Mais de nos jours, les riverains n’ont pas besoin de s’affoler, car les boulangers parisiens sont divisés en deux groupes par la Préfecture de Paris – la moitié ouvre en juillet et l’autre en août et chaque année les groupes inversent leur mois d’astreinte. Ce sont des dispositions qui arrangent bien les amateurs de pain obligés de rester à Paris pendant l’été.

Vous vous êtes jamais demandé où le Président de la République achète sa baguette quotidienne ? Et bien, le gagnant du ‘prix  de la meilleure baguette artisanale de Paris’ a le droit de fournir l’Élysée pendant un an. En 2013, c’est Ridha Khader, boulanger dans le 14e arrondissement, qui a remporté le prix. Si vous trouvez sa boulangerie  Au Paradis du Gourmand, 156, rue Raymond Losserand, vous pouvez manger le même pain que le chef d’État.

http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2013/04/26/30004-20130426ARTFIG00457-la-meilleure-baguette-de-paris-2013-se-trouve-dans-le-xive.php

 

 

                    Du bon pain artisanal au marché de Sainte Livrade

THE MASTER BAKERS

Despite the ever-increasing competition from superstores, master bakers are alive and well in France. The designations ‘boulanger’ (baker) and ‘boulangerie’ (bakery) are reserved, since the law passed in 1998, for professional artisans who choose their own raw materials, knead the dough themselves and control fermentation and shaping and finally cook the bread at the point of sale.

For many French people, a meal without a baguette is not a proper meal. Now when it comes to summer holidays, the closure of their favourite bakeries could cause quite a few problems for Parisians.

But nowadays, the locals don’t need to panic, as Parisian bakers are divided into two groups by the Paris prefecture – half open in July and the other half in August and every year the groups change the month when they’re on call. These arrangements are very convenient for bread lovers who have to stay in Paris during the summer.

Have you ever wondered where the President of the Republic buys his daily baguette? Well, the winner of the ‘best artisan baguette in Paris’ prize has the right to supply the Élysée Palace for a year. In 2013, it’s Ridha Khader, a baker in the 14th ‘arrondissement’ (district) who took the prize. If you find his bakery ‘The Gourmand’s Paradise’ at 156 rue Raymond Losserand, you can eat the same bread as the head of state.

http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2013/04/26/30004-20130426ARTFIG00457-la-meilleure-baguette-de-paris-2013-se-trouve-dans-le-xive.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :