LE PRUNEAU D’AGEN

Avez-vous déjà goûté le pruneau d’Agen ? Moelleux et succulent, c’est toute autre chose que les pruneaux secs et ratatinés qu’on nous forçait à manger à l’école.

Agen, dans le Lot-et-Garonne, est le centre d’expédition de la prune séchée et a donné le nom de pruneau d’Agen. On raconte que les croisés sont rentrés bredouilles du siège de Damas en Syrie, mais la légende veut qu’ils ont quand même rapporté le prunier de Damas que les moines ont hybridés avec les pruniers locaux pour donner une nouvelle variété baptisée ‘le pruneau d’Ente’ (du vieux français enter qui signifiait greffer).

Jadis on disposait les prunes sur des claies en bois ou de la paille pour les sécher à l’air libre. Plus tard, on a commencé à utiliser des fours à pain pour accélérer la déshydratation. De nos jours, les pruneaux mi-cuits sont tendance, non réhydratés et sans apport ni de sucre ni de conservateurs.

Les pruneaux d’Agen ont des qualités nutritionnelles exceptionnelles, se mangent sans être cuites ou se cuisinent à toutes les sauces aussi bien dans les recettes salées que sucrées. Les pruneaux d’Agen ne comptent pas pour des prunes ! Dégustez-en : ça vous fera peut-être une bonne surprise. Miam-miam!

Pour en savoir plus : http://www.pruneau.fr/ et pour voir un petit film: http://www.youtube.com/watch?v=P0-f14_B-wk

 

Français : Prune d'Ente Belle pruine sur le fr...

(Photo credit: Wikipedia)

THE AGEN PRUNE

Have you ever tried Agen prunes ? Succulent and delicious, they’re quite different to the dry, wrinkly prunes we were forced to eat at school.

Agen, in the le Lot-et-Garonne, is the commercial centre for dried plums and gave rise to the name ‘pruneau d’Agen’. It’s said that the crusaders came home empty-handed from the Seige of Damascus in Syria, but the story goes that they nevertheless brought back the Damascus plum tree which monks hybridised with local plum trees to give rise to a new variety known as  ‘le pruneau d’Ente’ (from the old French ‘ enter’ which meant ‘graft’).

In the old days, prunes were laid out in wooden fruit trays or on straw to be dried in the open. Later, people began to use bread ovens to speed up the dehydration. Nowadays, semi-cooked prunes are popular, not rehydrated and with no added sugar or preservatives.

Agen prunes have exceptional nutritional qualities, can be eaten without being cooked or can be cooked in every way imaginable, in both savoury and sweet dishes. Agen prunes don’t count for nothing! Try some: you may get a nice surprise. Yummy!

To find out more : http://www.pruneau.fr/ and to see a short film: http://www.youtube.com/watch?v=P0-f14_B-wk

6 commentaires pour LE PRUNEAU D’AGEN

  1. Lucy dit :

    Nous allons a France en September et j’essaierai surement les prunes d’Agen

  2. Ian Wells dit :

    L’histoire du prunier est intéressant. Selon mon dictionnaire prune de Damas veut dire damson. Mais des amis français ne reconnaissent pas prune de Damas. Ils utilisent le mot Kwetsche piour damson..

    • salianne dit :

      Je regrette, je ne suis pas experte des arbres fruitiers. D’après Wikipédia, la quetsche et la prune de Damas, c’est la même chose, c.à.d. le fruit d’une variété de prunier de Damas. Tout ce que je sais, c’est que les pruneaux d’Agen sont absolument délicieux !

  3. Jack dit :

    Pruneaux au Armangac – Ils sont le meux!

    (Apologies for the bad French!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :