PARIS PLAGES

Voilà, à partir du 20 juillet, les Parisiens n’ont plus besoin d’aller à la mer pour profiter des plaisirs de la plage.

Comme tous les étés depuis 2002, les Franciliens peuvent s’offrir des vacances au bord de la Seine. Le projet du maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, de fournir un refuge pour les citoyens enfermés dans la chaleur étouffante de Paris en plein été, a fait un carton chez les riverains autant que chez les touristes (4 millions de visiteurs attendus).

Au départ il s’agissait d’une seule plage sur la Rive Droite. En 2006, on a ajouté une deuxième plage sur la Rive Gauche et en 2007 une troisième autour du Bassin de la Villette.

Les voies sur berges sont fermées à la circulation. Les automobilistes se plaignent, mais ceux qui sont obligés de rester dans la capitale à cause du travail ou qui ne peuvent pas se payer des vacances à la mer sont ravis de l’ambiance bon enfant, des milliers de tonnes de sable, des activités gratuites ouvertes à tous et des nombreuses possibilités de détente.

Les seules interdictions : faire bronzette seins nus ou se baigner dans la Seine.

English: A view of the Paris Plages 2009

Paris Plages  (Photo credit: Wikipedia)

PARIS PLAGES

There you go, from 20th July, Parisians no longer need to go to the seaside to enjoy the pleasures of the beach.

Like every summer since 2002, the inhabitants of the Paris area can treat themselves to a holiday by the Seine. Sociaistl mayor Bertrand Delanoë’s idea of providing a refuge for citizens stuck in the stifling heat of Paris in mid-summer has been a big hit with the locals as well as with tourists (4 million visitors expected).

Originally there was just one beach on the Right Bank. In 2006 a second was added on the Left Bank and in 2007 a third around the Bassin de la Villette.

The riverside expressways are closed to traffic. Car drivers complain, but people who are forced to stay in the capital because of work or who can’t afford to treat themselves to seaside holidays are delighted with the easy-going atmosphere, the thousands of tons of sand, the free activities open to everyone and the numerous ways of relaxing.

The only things you can’t do : sunbathe topless or bathe in the Seine.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :