LE SEPTIÈME ART

On parle souvent du septième art dans les médias français. Il s’agit, bien sûr, du cinéma.

C’était le philosophe allemand Hegel au début du 19e siècle qui a défini les cinq premiers arts dans son livre ‘Esthétique’. Du plus matériel et moins expressif au plus expressif et moins matériel, il les a classifiés comme suite : en premier l’architecture, en deuxième la sculpture, en troisième la peinture, en quatrième la musique et en cinquième la poésie.

Ce n’était qu’en 1911 que le critique italien Ricciotto Canudo a ajouté la danse au no.4 et le cinéma au no. 7. Pourquoi le théâtre et la littérature ne figurent pas dans ces listes, votre hypothèse sera aussi bonne que la mienne.

Au fil du temps, on a ajouté la télévision au huitième rang et la bande dessinée en neuvième place. La dixième place est disputée entre Internet, art numérique et jeux vidéo.

On n’entend jamais parler de septième artiste, mais toujours de cinéaste. Cependant, vous seriez peut-être  au septième ciel quand vous regardez un chef d’œuvre du cinéma français.

 

Le cinema de Saint Martin de Ré

THE SEVENTH ART

French media often mention the seventh art. Of course they’re talking about film.

It was the German philosopher Hegel at the beginning of the 19th century who defined the first five arts in his book ‘Aesthetics’.  According to their material elements and their expressivity, he classified them as follows: first architecture, in second place sculpture, in third painting, in fourth music and in fifth poetry.

It wasn’t until 1911 that the Italian critic Ricciotto Canudo added dance in fourth place and cinema at number 7. Why theatre and literature don’t feature in these lists, your guess is as good as mine.

As time went by, television was added in eighth place and comic strips in ninth place. There are several contenders for tenth place: Internet, digital art and video games.

You never hear people mention ‘seventh artists’, but always ‘cinéastes’ (film makers). However, you may be ‘in seventh heaven’ when you’re watching a masterpiece of French cinema.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :