MADE IN FRANCE

Les politiques ne semblent pas remarquer l’ironie qui veut que le Salon Parisien récent qui promouvait les produits de l’Hexagone s’est doté d’une appellation anglaise :« Made in France ». Pourquoi pas« Fabriqué en France » ?

Coller le tricolore partout dans les supermarchés, est-ce que ça suffit ? On se demande si le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, est à la hauteur de son titre grandiose et des espérances des français, étant donné que beaucoup des produits qui sont estampillés français sont assemblés en France, mais fabriqués ailleurs. Alors on ne peut même pas dire qu’il sont 100%  « made in France ».

Le Ministre parle courageusement d’une « troisième révolution industrielle » et sans doute s’efforce d’oublier la une controversée du magazine anglais The Economist de la semaine dernière qui représentait la France comme une bombe à retardement du point de vue économique.

Selon Libé aujourd’hui, dans une étude récente « Nation Goodwill Observer », c’est seulement du point de vue de la créativité culturelle et artistique que la France se trouve, ex aequo avec l’Italie, en tête. Ne me dites pas que le jour de gloire est parti pour toujours ….

 

English: Flag of France Français : Pavillon de...

English: Flag of France Français : Pavillon de la France (Photo credit: Wikipedia)

 

MADE IN FRANCE

The politicians don’t seem to notice the irony of giving a recent Paris salon promoting French products an English name: Made in France. Why not « Fabriqué en France » ?

Is sticking the French flag up in all the supermarkets enough? You can’t help wondering whether the Minister of Industrial Recovery, Arnaud Montebourg, can live up to his grandiose title and the hopes of the French people, given that many products which are labelled  as French are only assembled in France, having been manufactured elsewhere. So you can’t even say that they’re 100% “made in France”.

The Minister talks bravely about a “third industrial revolution” and is doubtless trying to forget the controversial front page of last week’s English magazine “The Economist” which depicted France as an economic time bomb.

According to today’s “Libération”, in a recent “Nation Goodwill Observer” study, it was only for its cultural and artistic creativity that  France came out on top, equal with Italy. Don’t tell me France’s glory days are over ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :