LES ZADISTES CONTRE L’AYRAULTPORT

Les manifestations samedi contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, nous donnent l’occasion de tenir compte de la tournure d’esprit typiquement française qui prend plaisir à adapter les tournures de phrase de leur langue aux événements du moment.

Savez-vous ce que c’est qu’un zadiste ? Il s’agit d’un occupant d’une ZAD, une zone d’aménagement différé. Dans le cas de Nantes, c’est quelqu’un qui habite à l’intérieur du périmètre de l’aéroport proposé, une zone que les habitants ont surnommé Zone À Défendre.

On parle aussi de l’Ayraultport, un bon jeu de mots qui se sert du nom du premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes à qui le projet est cher.

On surnomme les écoguerriers qui sont de la partie les Camilles, car, pour éviter de se faire identifier par les médias ou la police, beaucoup, garçons ou filles, âgés de 20 ans ou de 80 ans, se font appeler Camille.

Des néologismes poussent comme des champignons autour du bocage nantais et du site projeté qui, lui-même, s’est fait rebaptisé Notre-Dame-des-Colères.

Pour un bon dossier de photos :

http://www.lemonde.fr/planete/portfolio/2012/11/18/notre-dame-des-landes-transformee-en-foret-de-sherwood-le-temps-d-une-journee_1792379_3244.html

airplane

THE ZADISTES OPPOSED TO THE AIRPORT

Saturday’s demonstrations against the proposed airport at Notre-Dame-des-Landes near Nantes, give us an opportunity to take notice of the typically French mindset which takes pleasure in adapting turns of phrase in their language to the events of the moment.

Do you know what a ‘zadiste’ is? It’s an occupant of a ZAD, a future development zone. In the case of Nantes, it’s someone who lives inside the perimeter of the planned airport, a zone which its inhabitants have nicknamed a ‘zone to be defended.’

People are also talking about l’Ayraultport, a good pun which makes uses of the name of the prime minister Jean-Marc Ayrault, the former mayor of Nantes who is very keen on the project.

The eco-warriors who are participating are being called the Camilles, because, in order to avoid identification by the media or the police, many of them, boys and girls, aged 20 or 80, are calling themselves Camille.

Neologisms are popping up like mushrooms around the Nantes ‘bocage’ and the proposed site which has rebaptised itself Notre-Dame of Anger.

For a good series of photos, go to :

http://www.lemonde.fr/planete/portfolio/2012/11/18/notre-dame-des-landes-transformee-en-foret-de-sherwood-le-temps-d-une-journee_1792379_3244.html

Un commentaire pour LES ZADISTES CONTRE L’AYRAULTPORT

  1. Merci pour cet éclairage lexical sur un combat qui me parait par ailleurs plus que légitime. Le néologisme est une fantaisie de langage qui même créativité et… rébellion ! Comme parfois, ce qui n’a pas de nom a du mal à exister dans la pensée, cela peut faire émerger plus facilement une notion. Personnellement, comme vous l’avez vu sur mon log, j’ai bien sûr un faible pour les néologismes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :